Breaking

Comment trouver de bons sujets de conversation



Come Up with Good Conversation Topics Intro Notext_259.jpg
Dans notre vie quotidienne, nous faisons sans cesse de nouvelles rencontres. Aussi bon que vous soyez en communication, il y a certainement des moments où vous vous retrouvez complètement à court de sujet de conversation et où vous devez vous creuser les méninges pour savoir de quoi vous pourriez bien parler ! Avoir en tête une liste d’idées toutes prêtes pour engager ou poursuivre une discussion vous permettra de ne jamais paniquer lorsque vous êtes face à quelqu’un à qui vous devez parler ! Tout ce que vous aurez à faire sera de sélectionner une idée pour continuer votre discussion.

Vous trouverez ci-dessous de nombreux conseils pour avoir toujours de bons sujets de conversation en réserve !
Publicité

Méthode 1 sur 3: Première partie: Engager la conversation

  1. Come Up with Good Conversation Topics Step 1.jpg
    1
    Parlez de votre interlocuteur. La clé pour réussir une bonne conversation est tout simplement de laisser l’autre parler de lui-même. Pourquoi cela ? Parce qu’il s’agit d’un sujet qu’il connaît bien et avec lequel il sera certainement à l’aise ! Essayez donc les tactiques suivantes :
    • Demandez-lui son avis. Vous pouvez lui demander ce qu’il pense de ce qu’il se passe actuellement à l’endroit où vous vous trouvez tous les deux, d’évènements qui font la une de l’actualité ou bien de toute autre chose, selon vos préférences.
    • Posez des questions sur la vie personnelle de votre interlocuteur. Demandez-lui par exemple d’où il vient, où il a grandi, etc.
    Publicité
  2. 2
    Préparez quelques sujets de conversation basiques pour engager la discussion aussi bien avec des personnes que vous connaissez qu’avec des inconnus. Les étapes précédentes se concentrent davantage sur comment engager la conversation avec quelqu’un que vous ne connaissez pas encore. Voici quelques idées pour engager la conversation avec deux autres types de personnes :
    • Les personnes que vous connaissez déjà bien: Demandez à votre interlocuteur comment il va, si quelque chose d’intéressant s’est produit dans sa vie récemment, comment il s’en sort avec son travail ou ses études, comment vont ses enfants, s’il a vu de bons films ou de bonnes émissions télé récemment, etc.
    • Les personnes que vous connaissez mais que vous n’aviez pas vues depuis longtemps: Demandez à votre interlocuteur ce qu’il s’est passé dans sa vie depuis votre dernière rencontre, s’il a toujours le même travail, s’il vit toujours au même endroit, s’il s’est marié et a des enfants (ou comment vont ses enfants s’il en avait déjà la dernière fois que vous vous êtes vus), etc. Vous pouvez aussi lui demander s’il fréquente toujours vos anciens amis communs, et si oui, demandez de leurs nouvelles.
  3. 3
    Sachez quels sont les sujets de conversation à éviter. Vous connaissez peut-être la règle d’or : ne parlez jamais de religion, de politique, d’argent, de relation amoureuse, de problèmes familiaux, de problèmes de santé ou bien de sexe avec les personnes que vous connaissez peu ou pas du tout. Vous risqueriez fort en effet de choquer ou d’offenser votre interlocuteur. Evitez donc tous ces sujets !
  4. Come Up with Good Conversation Topics Step 4.jpg
    4
    Trouvez quels sont les centres d’intérêt et les hobbys de votre interlocuteur.La conversation commencera alors à devenir plus personnelle. Si vous souhaitez étendre la conversation au-delà des présentations basiques, vous pouvez poser, de manière appropriée, l’une ou plusieurs des questions suivantes :
    • « Est-ce que vous pratiquez ou suivez un sport en particulier ? »
    • « Est-ce que vous aimez passer du temps sur internet ? »
    • « Qu’est-ce que vous aimez lire ? »
    • « Que faites-vous pendant votre temps libre ? »
    • « Quel type de musique aimez-vous ? »
    • « Quels genres de films aimez-vous ? »
    • « Quelles sont vos émissions télé favorites ? »
    • « Quel est votre jeu de société ou de carte préféré ? »
    • « Aimez-vous les animaux ? Quel est votre animal préféré ? »
  5. 5
    Parlez de la famille de votre interlocuteur. Le plus sûr sera de parler des frères et sœurs de votre interlocuteur ou de sujets généraux (tels qu’où il a grandi, etc.). Les parents peuvent être un sujet délicat pour les personnes qui ont eu une enfance difficile, qui ont été abandonnées par leur père et/ou leur mère ou dont les parents sont décédés il y a peu de temps. Parler d’enfants pourra aussi mettre mal à l’aise certaines personnes, comme les couples qui n’arrivent pas à avoir d’enfant ou ceux qui ne sont pas d’accord sur la question d’en avoir ou non. Cela pourra aussi blesser les personnes qui rêvent d’avoir des enfants mais qui n’ont pas encore trouvé le partenaire idéal ou qui ne se trouvent pas dans une situation qui le leur permet. Voici quelques exemples de questions que vous pourriez poser :
    • « Avez-vous des frères et sœurs et combien ? »
    • « Comment s’appellent-ils ? »
    • « Quels âges ont-ils ? »
    • « Que font vos frères et sœurs dans la vie ? ». Selon l’âge qu’ils ont, demandez s’ils vont à l’école, à la fac ou bien s’ils travaillent.
    • « Est-ce que vos frères et sœurs vous ressemblent ? »
    • « Avez-vous des caractères ou des personnalités similaires ? »
    • « Où avez-vous grandi ? »
  6. Come Up with Good Conversation Topics Step 6.jpg
    6
    Parlez des voyages de votre interlocuteur. Demandez à votre interlocuteur s’il a déjà voyagé et si oui, où. Même s’il n’a jamais quitté sa région natale, il sera sans doute très enthousiaste à l’idée de parler des endroits qu’il aimerait visiter. Posez par exemple ce type de questions :
    • « Si vous aviez la chance d’aller vivre à l’étranger, quel pays choisiriez-vous et pourquoi ? »
    • « De toutes les villes que vous avez visitées, quelle est celle que vous préférez ? »
    • « Où êtes-vous allé pendant vos dernières vacances ? Avez-vous aimé cet endroit ? »
    • « Quelles ont été les meilleures et les pires vacances de votre vie ? » Ou « Quel a été le meilleur ou le pire voyage de votre vie ? »
  7. Come Up with Good Conversation Topics Step 7.jpg
    7
    Parlez de cuisine et de vins (ou autres boissons alcoolisées). Mieux vaut généralement se concentrer uniquement sur la cuisine car il n’est pas impossible que vous tombiez sur quelqu’un qui a eu des problèmes avec l’alcool ou qui ne boit jamais ! Attention néanmoins à ce que la conversation ne dévie pas sur le régime de votre interlocuteur et sur la difficulté qu’il a à perdre des kilos ! La discussion prendrait en effet une direction trop négative. Voici ce que vous pourriez demander à votre interlocuteur :
    • « Si vous deviez choisir un seul plat pour tout le reste de votre vie, quel serait-t-il ? »
    • « Quels sont vos restaurants préférés ? », « Où allez-vous manger lorsque vous sortez ? »
    • « Aimez-vous cuisiner ? »
    • « Quels sont vos chocolats ou bonbons préférés ? »
    • « Quelle a été la pire expérience culinaire de votre vie ? »
  8. 8
    Posez des questions sur le travail de votre interlocuteur. Ce sujet peut toutefois être un peu délicat car la conversation pourrait finir par ressembler à un entretien d’embauche ! Néanmoins, si vous gérez bien les choses en restant bref et décontracté, cela pourrait mener vers une discussion très intéressante. Gardez toutefois à l’esprit que votre interlocuteur pourrait être étudiant, retraité ou au chômage ! Voici quelques exemples de questions intéressantes :
    • « Qu’est-ce que vous faites dans la vie ? », « Où travaillez-vous/étudiez-vous ? »
    • « Quel a été le tout premier job de votre vie ? »
    • « Lorsque vous étiez enfant, quel métier vouliez-vous faire plus tard ? »
    • « Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre travail ? »
    • « Si l’argent n’était pas un problème mais que vous deviez tout de même travailler, quel serait le job de vos rêves ? »
    • Si vous découvrez que votre interlocuteur est actuellement au chômage et que vous pensez avoir une piste qui pourrait l’aider à trouver du travail, n’hésitez pas à lui en parler. Il sera certainement très intéressé !
  9. 9
    Parlez de ce qui a amené votre interlocuteur là où vous vous trouvez actuellement tous les deux. Si vous ne vous étiez jamais rencontré auparavant, le seul fait que vous vous trouviez tous deux à un certain endroit pour certaines raisons vous permettra de lui poser de nombreuses questions. Demandez par exemple, en adaptant vos questions au type d’évènements auquel vous assistez ou à la situation qui vous a fait vous rencontrer :
    • « Connaissez-vous l’hôte ? »
    • « Comment vous êtes-vous retrouvé impliqué dans cet évènement ? », « Etes-vous un donateur ? », « Avez-vous participé à la collecte de fonds ?», « Avez-vous participé au triathlon ? », etc.
    • « Comment trouvez-vous le temps de vous impliquer dans de tels évènements ? »
  10. Come Up with Good Conversation Topics Step 10.jpg
    10
    Faites un compliment sincère à votre interlocuteur. Préférez si possible le complimenter sur quelque chose en rapport avec ce qu’il fait plutôt qu’avec ce qu’il est. Cela vous permettra de faire avancer la conversation car vous pourrez lui poser davantage de questions liées à ses talents. Par exemple, si vous dites simplement à quelqu’un qu’il a de beaux yeux, il vous remerciera et la conversation s’arrêtera sans doute là, à moins que vous ne soyez suffisamment malin pour lui demander comment il fait pour les mettre en valeur. Voici quelques bons exemples de questions :
    • « J’ai adoré votre performance au piano. Depuis combien de temps en jouez-vous ? »
    • « Vous aviez l’air très confiant lors de votre discours. Comment avez-vous appris à réaliser d'aussi bonnes présentations ? »
    • « Votre course était absolument incroyable ! Combien de fois par semaine vous entraînez-vous ? »

Méthode 2 sur 3: Deuxième partie: Etendre la conversation

  1. 1
    Restez léger. Ne vous attendez pas à des miracles lors de la toute première conversation avec une personne. Tout ce que vous pouvez espérer, c’est d’établir un bon rapport de base. Votre meilleure chance de réussir sera de vous en tenir à des sujets de conversation intéressants et divertissants.
    • Evitez de parler de vos problèmes personnels ou d’autres sujets négatifs du même genre. Si vous avez déjà constaté l’air absent ou embarrassé que prennent certaines personnes lorsque de tels sujets sont mis sur le tapis, c’est que peu de gens s’attendent à aborder des thèmes aussi lourds et difficiles dans le contexte d’une conversation ordinaire. La plupart des gens cherchent à engager la conversation avec des sujets courtois, intéressants et légers. Parler de choses négatives pourrait jeter un froid et vous empêcher de relancer par la suite des sujets plus légers.
  2. Come Up with Good Conversation Topics Step 12.jpg
    2
    Ne cherchez pas par tous les moyens à combler les blancs. Les silences n’ont pas forcément à être embarrassants. Ils vous donnent en fait le temps de vous faire une opinion sur votre interlocuteur et de réfléchir à des sujets de conversation qui pourraient l’intéresser. Ils vous permettent aussi, à vous comme à votre interlocuteur, de faire une petite pause et de respirer avant de reprendre votre discussion.
  3. Come Up with Good Conversation Topics Step 13 Notext_522.jpg
    3
    Partagez vos centres d’intérêt. Si vous découvrez, par exemple, que vous aimez tous deux courir, passez plus de temps à parler de cette passion commune. Gardez toutefois à l’esprit que vous allez devoir changer de sujet de conversation à un moment donné. Parler pendant plus de 45 minutes de jogging ennuiera la plupart de vos interlocuteurs ! #* Parlez d’autres personnes qui partagent votre passion commune et de leurs performances ou de leur réussite. Par exemple, peut-être connaissez-vous tous deux le vainqueur du marathon de la saison dernière. Si c’est le cas, l’un d’entre vous sera peut-être alors capable de parler de ce que cette personne a accompli ou ce qu’elle est devenue depuis cette victoire.
    • Parlez des tout derniers équipements, des nouvelles tactiques, des nouvelles techniques, des nouvelles idées, etc., qui ont un rapport avec la passion que vous partagez.
    • Suggérez de nouvelles choses, en relation avec votre hobby commun, que vous pourriez tous deux essayer. Vous pourriez même proposer à votre interlocuteur de vous donner rendez-vous pour pratiquer ensemble une activité en rapport avec votre passion commune.

Méthode 3 sur 3: Troisième partie: Repousser les limites

  1. 1
    Orientez la conversation vers une toute nouvelle direction en formulant des hypothèses. Même si cela pourra paraître étrange au début, tentez tout de même votre chance et vous verrez à quel point la conversation peut s’ouvrir de façon spectaculaire ! Voici quelques questions que vous pourriez poser pour susciter la réflexion et animer davantage la conversation :
    • « Compte tenu de tout ce que vous avez réalisé jusqu’à présent, qu’est-ce qui est, à votre avis, le plus important pour vous/le plus bénéfique pour votre communauté ? »
    • « Si vous pouviez choisir entre être riche, célèbre ou influent, que préféreriez-vous et pourquoi ? »
    • « Pensez-vous que vous êtes en train de vivre la meilleure période de votre vie ? »
    • « Si vous ne pouviez posséder que 10 choses, que choisiriez-vous ? »
    • « Si vous deviez choisir uniquement cinq aliments et deux boissons pour tout le reste de votre vie, quels seraient-ils ? »
    • « Pensez-vous que c’est à nous de créer le Bonheur ou qu'il résulte simplement du hasard ? »
    • « Que feriez-vous si vous pouviez porter une cape d’invisibilité ? »
    • « Si quelqu’un pouvait vous changer en animal, quelle sorte de créature pensez-vous que vous seriez? »
    • « Quel est votre super-héros préféré et pourquoi ? »
    • « Si vous pouviez convier cinq personnages de l’Histoire chez vous à un dîner intime, qui inviteriez-vous ? »
    • « Si demain vous gagniez plusieurs millions d’euros au loto, comment les dépenseriez-vous ? »
    • « Si vous pouviez être célèbre pour une semaine, pour quelle raison aimeriez-vous l'être ? » Ou bien « Quelle célébrité aimeriez-vous être ? »
    • « Croyez-vous toujours au Père Noël ? »
    • « Pourriez-vous vivre sans internet ? »
    • « Quelles seraient vos vacances idéales ? »
  2. Come Up with Good Conversation Topics Step 15.jpg
    2
    Prenez note des questions qui sont bien reçues par vos interlocuteurs et qui vous permettent d’entamer des conversations intéressantes. Vous pourrez ainsi les réutiliser à l’avenir puisqu’elles semblent fonctionner ! De même, mémorisez les sujets qui sont moins bien accueillis et qui mettent mal à l’aise ou ont l’air d’ennuyer vos interlocuteurs pour les éviter dans le futur !

    Conseils
  • Tenez-vous au courant de l’actualité. Lisez les journaux et surfez sur les sites de bookmarking social pour trouver des histoires récentes et intéressantes à raconter.
  • Ecoutez attentivement votre interlocuteur et essayez de lier ce dont il vous parle à d’autres sujets pour prolonger la conversation. Par exemple, posez une question à votre interlocuteur et, après qu’il ait répondu, parlez de l’une de vos expériences personnelles ayant un rapport avec ce qu’il vient de mentionner ou répondez vous-même à votre propre question, même s’il ne vous demande rien.
  • Un très bon moyen de tenir une conversation sur la durée et de la rendre équilibrée est de vous poser des questions tour à tour. Cela ne doit pas être un quiz ou une compétition pour voir qui pose la meilleure question mais un moyen plaisant de maintenir une bonne conversation sans que l’un des interlocuteurs ne la domine.
  • Si c’est la première fois que vous parlez à la personne, essayez d’engager un sujet de conversation se rapportant à la situation qui vous a fait vous réunir ce jour-là plutôt que de sauter directement sur un sujet au hasard.
  • Mémorisez les quiz insolites et les questions drôles et biscornues que l’on trouve parfois sur Facebook et autres réseaux sociaux, telles que « A quoi vous accrocheriez-vous en premier si vous deviez sauter d’un immeuble en feu ? ». Cela pourrait être amusant à partager ! N’oubliez pas de donner votre propre réponse après avoir écouté celle de votre interlocuteur.
  • Ne vous contentez pas de réciter bêtement une à une les questions proposées dans cet article. Votre interlocuteur aurait l’impression que vous lui faites passer un interrogatoire !
يتم التشغيل بواسطة Blogger.