Breaking

Expression écrite page: 109- 110


Expression écrite : page 109- 110
Après quelques heures de sommeil et de rêves, Mario mut la petite bougie qui tomba sur le bois de l’armoire à linges ; le feu brula l’armoire, les linges, les sous et une partie de son lit. Mario ne se rendit pas compte. Le matin, il se réveilla plus fatigué comme d’habitude, se trouva sur un lit noir et une maison obscure, il frotta les yeux et constata que le feu a tout brulé. Le paresseux resta sur son lit brulé, contempla les murs noirs ; plus de maison, plus de sous, mais habillé tout de même : l’honneur était sauf.

يتم التشغيل بواسطة Blogger.